Reportage sur le gluten - France inter 'No Glut'

franceinterCe reportage de Thomas Chauvineau s'intitule 'Je cuisine avec un intolérant au gluten' mais est finalement centré autour de discussions entres des intolérants au gluten et Le Gastro-entérologue Yorham Bouhnik avec une petite participation de la présidente de l'AFDIAG.

Venez écouter l'extrait ou simplement lire mon résumé.

Je vais reprendre chronologiquement les sujets abordés dans le reportage, suivez le guide...

Cliquez ici pour écouter le reportage sur le site de Franceinter.

kebab et gluten1) Le sujet du kebab est abordé, un intolérant au gluten est décrit comme étant obligé de payer plus cher puisqu'il doit commander son kebab en assiette plutôt qu'en pain ou en galette (logique jusque-là). J'ai moi-même au début de mon régime sans gluten fait ce type d'ajustement pour réduire l'apport en gluten mais cette « solution » n'est que temporaire.

En effet le kebab est clairement bourré de gluten (même en assiette) pour plusieurs raisons : épices contenant du gluten (car d'origine non contrôlée ou inconnues), ajout d'additifs, d'agents de saveurs et de colorants dans la viande, contamination des plans de travail pleins de miettes et utilisation d'ustensiles de cuisine non dédiés, etc…

Si vous voulez être convaincu une petite vidéo suffira, en plus de vous dégouter au passage du kebab (que vous soyez intolérant ou pas d'ailleurs).

2) Lors de la discussion entre le journaliste et le suédois interrogé, le journaliste ouvre le frigo/congélateur et est étonné que celui-ci paraisse « normal », il cite entre autres la présence de poêlée de légumes. Attention, la plupart des poêlées de légumes ne peuvent être recommandé dans un régime sans gluten strict. En effet plus on mélange d'ingrédients plus on multiplie les risques de contamination croisée, de plus certaines poêlées contiennent des épices ou des épaississants (non indispensables), méfiance donc. Contacter le fabricant est indispensable.

vie social et gluten3) Le régime sans gluten et la vie sociale: Le gastro-entérologue a suscité une vive émotion en qualifiant le régime sans gluten comme un régime « anti-social ?», même si on comprend ce qu'il a voulu dire, à savoir que le régime est contraignant lors des sorties, il aurait pu être un peu plus pédagogue et positif face à des malades qui essayent justement de trouver un équilibre au quotidien dans leurs échanges avec les autres.

Je ne suis pas « choqué » car je pense que ma vie sociale est surement bien plus développée que celle de ce gastro-entérologue ;) un peu antipathique mais c'est certain qu'il a frappé là où ça fait mal, les commentaires sur le reportage le lynche allégrement d'ailleurs…

A ce sujet, je vais régulièrement publier des articles sur les sorties et les événements de la vie courante, dans le cadre d'un régime sans gluten. Je cherche toujours à trouver des solutions simples, efficaces et discrètes lorsque c'est nécessaire : N'oubliez pas, rien ne vous est interdit, rien ne vous empêche de passer un bon moment ! Il suffit de s'adapter, d'anticiper, mais vous connaissez déjà la musique ;)

docteur4) Le régime sans gluten, pour qui? Un point sur lequel je suis partiellement d'accord avec le gastro-entérologue, en cas de doute sur le fait que vous soyez réellement atteint de maladie cœliaque, il est conseillé de faire vos tests (souvent sanguin) avant d'entamer le régime, car les résultats des tests peuvent être faussés si vous changer votre régime alimentaire en amont.

C'est sur ce sujet que le gastro-entérologue dérape un peu… Puisqu'il incendie littéralement une auditrice concernée par ce cas précis, il dit à demi-mots en avoir marre de voir sa salle d'attente remplie de patients qui n'ont pas réellement la maladie cœliaque, mais qui ont trouvé un « mieux être » dans le régime sans gluten, désespérés de ne pas trouver de solutions à leurs maux (on les comprend !).

Le risque principal (évoqué) en commençant le régime sans gluten est qu'il est à vie et donc on ne peut l'arrêter même quand ça devient dur de « résister » (envie de femme enceinte ou moments de la vie difficiles), en effet j'imagine qu'arrêter le régime deux ans après exclusion du gluten ne doit pas être du meilleur effet sur l'organisme…

Je les comprends dans un sens, car combien de patients viennent chercher de l'aide auprès des équipes médicales, qui soit ne les écoute pas, soit traitent les symptômes mais pas l'origine du problème et manquent cruellement d'écoute et d'empathie (attention je ne mets pas tout le monde dans le même panier, la plupart des médecins sont très bons, le mien le 1er ^^).

Bref, un soufflet oral inutile et agressif qui aurait pu être éviter car en l'écoutant et en se mettant à la place de quelqu'un qui a débuté le régime sans gluten de façon spontanée, dans une situation plus ou moins désespérée, on ne s'imagine pas, après avoir entendu cela, avoir envie d'aller consulter…

Pour rappel, le test sanguin permet dans 95% des cas d'établir un diagnostic, donc dans la mesure du possible n'oubliez pas de consulter votre médecin généraliste, gastro-entérologue le cas échéant, qui établiront l'existence de la maladie cœliaque avant que vous entamiez le régime sans gluten.

Mais je suis aussi d'accord sur le fait qu'il faut écouter son corps lorsque l'on va (très) mal et si vous sentez un mieux-être en mangeant moins de blé alors rien ne vous empêche de réduire (très doucement) votre consommation, si par exemple votre RDV médical est pour dans 3 mois ;) cela ne faussera pas le test et vous soulagera un peu.

Je vous conseille si vous avez des soupçons, de profiter de l'attente avant les résultats de vos tests médicaux, pour plutôt vous renseigner sur le sujet, en lisant ce blog par exemple ! ;)

gène gluten5) Le gastro-entérologue évoque également l'origine de la maladie cœliaque : Un terrain génétique particulier est à l'origine de la maladie cœliaque, sans rentrer dans le détail si on n'a pas les antigènes en question on n'a pas de maladie cœliaque.

Pour autant, selon moi, de multiples autres raisons peuvent expliquer une sensibilité au gluten et un mieux-être en diminuant son absorption : Autre intolérance intestinale (lactose, caséine, fructose, etc…). Mais aussi d'autres maladies : colon irritable, chron, etc.. Comme toujours pas de parano inutile, les équipes médicales sont là pour établir le diagnostic, nous ne sommes pas médecins, nous pouvons juste écouter notre corps :)

gluten6) Le débat a aussi porté sur l'augmentation du nombre de cas de maladie cœliaque, passé à 1% de la population et en augmentation. Le reportage de France 5 indiquait clairement une multiplication du taux de gluten dans le pain par 6 sur les dernières décennies, le gastro-entérologue confirme que cela fait augmenter le nombre de cas, en plus d'autres facteurs environnementaux. Ainsi on peut penser que certaines personnes ont déclaré une maladie cœliaque pour cause de consommation de produits à base de blé trop enrichis en gluten, augmentant le nombre de cas visibles !

On comprend un peu mieux pourquoi la maladie a pu passer inaperçue dans le passé…

7) Concernant le cas des nourrissons, il est clairement déconseillé par le gastro-entérologue de donner des aliments à base de blé durant les 6 premiers mois du nourrisson… ça fait réfléchir !

Un article (en anglais désolé) réponds aux questions d'une maman sur le sujet, il en tire les mêmes conclusions, disponible ici.

8) Là où je rejoins le gastro-entérologue c'est qu'avec le régime sans gluten (seul remède connu à la maladie cœliaque) les résultats sont extraordinaires en quelques jours c'est une renaissance ! On rajeuni, on a plus de tonus, le moral repart au beau fixe, etc…

Et c'est là tout l'intérêt de ce blog, vous aider à bien faire votre régime ! Moi-même j'en apprends tous les jours et je me perfectionne sur le sujet afin de pouvoir ensuite me détendre et profiter de la vie ! ;)

9) Le sujet de la somatisation et des régimes en tous genres est également abordé à demi-mot dans le reportage, via l'anxiété alimentaire. Le but étant d'éviter que certain(e)s ne prennent le régime pour un régime anti prise de poids ou autre, son but initial est très clair : guérir de la maladie cœliaque ! Pour autant c'est évident que manger sain et à base de matières premières de qualité (c'est une composante importante du régime !) peut être sans retenue recommandé à tous ;)

NB : Dans un des commentaires, un internaute déclare vouloir ouvrir un resto sans gluten : ouvert fin décembre au 36 rue bichat dans le 10ème à Paris. Si quelqu'un a l'occasion de tester, venez en parler sur le blog.

Et vous qu'avez-vous pensé de ce reportage ?

Pour rester informé de mes dernières astuces pour éliminer le gluten de votre alimentation, à la maison ou dans vos sorties, et pour être alerté de mes dernières recettes sans gluten, entrez votre email dans le formulaire ci-dessous. Vous recevrez en cadeau le livre numérique « 7 Conseils De Survie Pour Démarrer Un Régime Sans Gluten ».

10 raisons pour s'inscrire sur Stop-Gluten.com aujourd'hui

« Envie de Découvrir Les Secrets d'Une Vie Sans Gluten Réussie ? »

Découvrez en exclusivité mon livre complet qui vous explique comment mettre en place avec succès et rapidité un régime sans gluten efficace. Il vous faudra à peine quelques semaines pour réapprendre à vivre sans gluten sans craindre les écarts alimentaires.

Cliquez ICI

N'hésitez pas à poster votre avis sur cet article ou à partager votre expérience…

13 commentaires ont été postés sur l'article Reportage sur le gluten - France inter 'No Glut' :

  • Noukapi le

    Pour ma part, intolérance au gluten avec résultats sanguins négatifs.Je bondis quand je lis ou entend crtiquer ceux qui font le régime sans examens positifs....

    Depuis deux mois je suis malade non stop à cause d'un aliment qui a changé de compo (et je cherche encore ce que c'est!!) J'ai perdu 4 kilos.... qu'on ne me dise pas que c'est dans la tête!

    Et avant mon régime j'ai été dans cet état 4 ans, cataloguée colon irritable. Rétablie en deux semaine grace au régime. Heureusement que mon médecin, contrairement à ce monsieur, ne s'arrete pas aux analyses, car oui il y a quand même des cas non détectables.. bien plus de 5% à mon sens.

    Ma conclusion est: oui c'est très important de faire les tests, mais faut surtout pas s'arreter la si c'est négatif!

  • mj le

    Merci de partager cette émission que je viens de découvrir. Il est vrai que les médecins ont parfois du mal à envisager qu'un simple changement d'alimentation peut nettement améliorer l'état d'un patient. Tous mes tests étaient négatifs pour la maladie cœliaque, mon médecin en a donc conclu à un syndrome de l'intestin irritable. Même en faisant très attention à mon alimentation, l’amélioration n'était pas flagrante après un an. C'est au final mon allergologue qui m'a conseillé de suivre sérieusement un régime sans gluten et sans lactose, j'en suis à 2 mois et je n'ai pas eu de 'crise'' depuis...

  • Flo Makanai le

    Billet très intéressant, merci. J'ai moi-même réagi à cette émission de France Inter avec une certaine véhémence, pour les raisons que vous évoquez.

    A poursuivre, je suis contente de vous avoir 'trouvé' pour continuer réflexion et partages d'info!

    Et comme la date l'impose, j'en profite pour vous souhaiter d'excellentes fêtes de fin d'année :)

  • Louis le

    Merci et bienvenue :) j'espère que vous trouverez les infos que vous recherchez, bonnes fêtes de fin d'année à vous et votre famille.

  • Eloise le

    Bonjour,

    Bravo pour votre site ! Il est franchement super ! J'ai apprécié lire vos articles ! Ils sont très bien écrits et instructifs !

    Je serais ravie de pouvoir discuter avec vous de votre expérience, je suis moi meme intolérante, et j'aurais besoin d'un petit coup de pouce, car la panique du départ et toujours la 2 ans aprés ! Et j'aimerais pouvoir m'épanouir sans gluten ! D'autant plus que l'arrivée de ma petite fille n'a pas arrangé les choses : j'angoisse à l'idée qu'elle soit malade et qu'elle se dise en me voyant qu'elle ne peut pas avoir une vie normale du fait de cette intolérance ...

    Il est vrai qu'il ne faut pas se fier aux médecins ! Ou alors changer, pour trouver la perle qui vous prendra au sérieux ! Et si l'exclusion totale ou partielle du gluten soulage, autant l'exclure, il n'y a pas meilleur test que celui ci !

    Enfin concernant le jambon il y a une nouveauté dans nos grandes surfaces : du saucisson sec garantit sans gluten avec le petit logo de l'épi barré !

    Je reviendrais bientot pour tester vos recettes !

    Je vous souhaite une bonne continuation, en espérant encore beaucoup d'articles !

  • Louis le

    Merci, n'hésitez pas à utiliser les commentaires pour poser les questions qui vous démangent! Je répondrai au mieux.

    Je ferai bientôt un article sur ce que je connais de l'introduction contrôlée du gluten chez les enfants en bas âge.

    Comme pour tout ce doit être progressif, intelligent, et non précipité : Jamais de gluten avant 6 mois.

    Pour les médecins certains sont supers d'autres manquent d'empathie comme dans tous les métiers, j'espère que vous trouverez le bon :) Mais je pense en effet qu'il faut savoir écouter son corps et rechercher un bien-être au quotidien malgré le régime.

    Pour le saucisson garantit sans gluten, j'en ai entendu parlé mais je n'ai pas encore testé. je vérifierai d'abord qu'il est fabriqué par une marque sérieuse.

    A bientôt et merci pour vos encouragements!

  • Eloise le

    Merci beaucoup de prendre le temps de me répondre ! C'est très gentil a vous !

    Et bien ma fille va sur ses 8 mois et je n'ai toujours pas introduis de gluten dans son alimentation, j'attends de voir comment y procéder avec mon médecin.



    D' ailleurs j'ai changé il y a quelques mois, et il aimerait reprendre un peu ma santé en main ! Ce qui pourrait être bénéfique pour moi !

    J'ai exclus le gluten il y deux ans, mais je suis toujours malade, moins certes mais j'ai l'impression que ce mal reprend trop de place !

    J'ai découvert récemment que les boissons contenaient du gluten, avant de lire votre site je ne connaissais pas les contaminations croisées !

    Je me fis aux étiquettes, mais j'ai également appris que la teneur en gluten n'était pas toujours précisé, et qu'il pouvait se cacher dans ce qu'ils appellent 'arôme naturel' en gros je ne sais plus vraiment quoi consommer !

    Privilégier les viandes de chez le boucher, et non reconstituées, les fruits et légumes frais, les produits spécifique sans gluten, pas d'épices et ne pas avoir peur de cuisiner c'est bien ça ?

    Le beurre ou la crème fraîche peuvent-ils en contenir ?

    J'évite un maximum le lait, je n'en consomme que cuisiné, pas de fromage ou yaourts !

    Je commence a avoir la phobie de sortir de peur d’être malade ...

    Et j'aimerais aussi savoir comment votre entourage a t-il réagit par rapport à votre intolérance ? comment se passe les repas en famille, hors de chez vous ?

    Encore merci a vous !

  • Louis le

    En effet toutes les aides médicales qui vous apportent un soutien et donc du bien-être sont les bienvenues. C'est important d'échanger avec eux sur votre quotidien afin qu'ils puissent s'y adapter.

    Pour votre fille, l'aide d'un(e) nutritionniste (à l'écoute) serait surement un 'plus' pour vous aider à gérer son alimentation, en connaissance de cause de votre intolérance et de ce que cela implique.

    L'exclusion du gluten se fait étape par étape, même au bout de deux ans certains pièges peuvent subsister et effriter vos autres efforts.

    1er conseil, ne jamais se fier aux étiquettes (sauf pour les marques garanties sans gluten).

    D'une manière générale, stoppez la consommation des produits industriels et cuisinez vous mêmes viandes, poissons, fruits et légumes, tous frais bien entendu.

    Pas d'épices de supermarchés en effet, la plupart sont contaminées, remplacez les par des aromates (coriandre, basilic, etc.) ou encore gingembre, romarin, etc... tout ce que vous pouvez à l'état 'brut' en fait.

    La viande de supermarché convient très bien (si le rayon boucherie ne sert qu'à ça).

    Car aussi bien dans le rayon boucherie de votre hyper que chez votre boucher il faut surtout être sûr que les plans de travail et les couteaux ne sont pas les mêmes que ceux utilisées pour les saucisses par exemple (dans lesquelles il y a de la farine de blé ou de la dextrose de blé ou encore des épices avec du gluten).

    Conclusion : N'ayez pas peur de leur demander comment ils travaillent! Posez les questions qui vous démangent, ils répondront. Si ils ne le font pas demander un autre jour ou à quelqu'un d'autre voir changez de commerçant :)

    Pour le beurre et la crème fraiche et tous les autres produits laitiers il y a peu de chance qu'ils contiennent du gluten mais c'est possible selon les marques. Contactez les fabricants par sécurité.

    La plupart des intolérants au gluten tolèrent mal le lactose car leurs intestins sont irrités mais ce n'est pas une règle générale.

    N'ayez pas peur de sortir, au contraire, mais sortez en restant vigilante et déterminée. Mais les restaurants sont peut-être à éviter quelques temps le temps que vous récupériez (beaucoup de risques de contaminations croisées même si vous 'croyez' sur le coup manger sans gluten). Il reste les cinémas, les bars, les théâtres, etc... ;)

    Mon entourage a été un peu perdu, comme pour tout le monde. n'hésitez pas à leur faire lire des articles de presse sur l'intolérance au gluten, qu'ils comprennent bien qu'il ne s'agit pas d'une lubie mais bien d'un soucis de santé contraignant. La meilleure solution avec mon entourage a été de chercher la simplicité dans mes actions:

    - Mes amis m'invitent chez eux? je ramène mon assiette avec ma version sans gluten du plat qu'ils ont cuisiné.

    - On m'invite au resto? Je détourne vers un barre à vin qui sert des planches de fromages/charcuteries, je mange avant d'y aller et je bois quelques verres de bons vins sur place, ça ne choque personne.

    - Un repas de famille avec buffet froid? Je me prépare une assiette sans gluten que je sors au moment du buffet.

    - Je pars en vacances avec des amis? Je m'arrange pour cuisiner pour tout le monde ou pour préparer mon repas un peu avant le repas de groupe.

    - Un week-end à l'étranger, pas le temps de prévoir des points de chute pour me restaurer? Je pars avec une trentaine de nems dans une glacière.


    Etc...

    Bref j'anticipe pour pouvoir profiter du moment sans me prendre la tête et sans prendre la tête de mes proches ;)

    Du coup on peut se concentrer sur l'essentiel : Profiter du moment!

    Je ne peux pas répondre à toutes vos questions dans cet unique commentaire mais c'est par contre le but de ce blog/guide, vous apportez plus de connaissances sur le régime sans gluten.

    Aussi continuez à suivre le guide! :)

  • Eloise le

    Effectivement une aide médicale peut être bénéfique ! c'est pourquoi j'ai changé de médecin et essaye de trouver un mieux être en n'écoutant que mon corps ! Enfin un maximum !

    Je constate par la que je fais encore pas mal de choses de travers !! je comprends mieux pourquoi c'est derniers temps sont plus difficile !!

    Je vous remercie sincèrement de l'aide que vous m'avez apportés !

    J'ai une énorme prise de tète sur les sorties, mais il est vrai que prévoir son repas est bien plus rassurant ! Pour mon entourage c'est beaucoup plus compliqué qu'il n'y parait, mais cela est un autre problème ^^

    Je pense que de nouveaux efforts sont à fournir pour (re)trouver mon équilibre !

    Encore merci d'avoir pris de votre temps pour m'aider a améliorer mon quotidien, je vous en suis reconnaissante !

    Bonne continuation

  • Louis le

    Vous avez la volonté de progresser et de continuer à faire des efforts, c'est le principal, étape par étape vous allez y arriver :)

    N'hésitez pas non plus à utiliser un carnet alimentaire où vous notez vos repas et vos réactions. Les produits contaminés ressortiront très vite de vos notes et vous n'aurez plus qu'à les supprimer, sans avoir à douter de votre mémoire.

    Bon courage!

  • Eloise le

    Oui j'ai la volonté d'aller mieux et de retrouver une vie un tant soi peu normale !

    Mais je constate que les boissons sont vraiment traitent, et je n'ai que depuis peu compris qu'elles pouvaient mettre nocives !

    L'idée d'un carnet alimentaire me semble très bien, je pense essayer afin d'éliminer tout ce qui peut contenir du gluten ! Car il est vrai que dans c'est cas on doute facilement de notre mémoire !

    Encore merci,

    Bonne continuation !

  • Lasssssssssy le

    Mais pourquoi on s'emmerderait avec un régime sans gluten si on avait pas des raisons de soupçonner ce dernier de nous abîmer la santé !!!!

    S'inventer des intolérances alimentaires, et puis quoi encore ?

    Moi aussi j'ai fais le test de l'intolérance au gluten (prise de sang) et il s'est révélé négatif.

    Cela dit, j'ai quand même essayé un régime sans gluten car j'avais des gros problèmes de fatigue chronique. Résultat : fatigue diminuée de moitié. Ce que j'ai découvert d'étonnant durant ce régime sans gluten, c'est que mes allergies aux chats et acariens ont disparues par la même occasion !

    Alors quand j'entends le médecin qui dit en gros que beaucoup de gens 's'inventent une maladie cœliaque', ça m'énerve un peu, je pense qu'il y a quand même anguille sous roche avec le gluten !

    Forcément, c'est une protéine qui a été augmentée dans les céréales comme le blé, ce qui explique peut-être pourquoi (et cela, le médecin le dit lui-même !) il vaut mieux éviter de trop en consommer.

    A présent je mange sans gluten chez moi mais je fais des écarts quand je suis invitée chez des gens...

  • Louis le

    Bonjour et merci pour votre témoignage, vous avez totalement raison, beaucoup de personnes sont sensibles au gluten non cœliaques mais doivent suivre pour autant un régime aussi strict!
    Et ils ressentent à l'issue beaucoup de bienfaits.

    Aux États-Unis ce terme de "sensible au gluten non cœliaque" est utilisé dans toutes les études scientifiques et donc reconnu par tous, trop souvent en France vous êtes catalogués "malade imaginaire" hors tout le monde peut somatiser c'est sûr mais cela ne peut pas tout expliquer tous les cas!
    Mon conseil, si le dialogue avec votre médecin ne passe pas, changez-en tout simplement.

    Votre travail sur ce régime doit se faire en collaboration avec vos équipes médicales donc prenez le temps de trouver les bons interlocuteurs!
    Adressez-vous à un gastroentérologue spécialiste des maladies digestives si vous le pouvez.
    Bon courage!

Écrire un commentaire :

Règlement :

  • Restez courtois, pardonnez les erreurs des débutants. Apprendre à vivre sans gluten demande beaucoup d'implication et de patience :)
  • Aucune publicité pour des produits ou des entreprises ne respectant pas les normes les plus strictes, ou ne respectant pas les membres de ce site ne sera tolérée.
  • Une modération est effectuée sur tous les commentaires. C'est pourquoi votre réponse peut ne pas apparaître immédiatement.
  • Aucun code HTML ne sera publié.

Entrez votre Email pour recevoir GRATUITEMENT des conseils pour vivre sans gluten, et recevez en cadeau le livre numérique : « 7 Conseils De Survie Pour Démarrer Un Régime Sans Gluten »

10 raisons pour s'inscrire sur Stop-Gluten.com aujourd'hui

« Envie de Découvrir Les Secrets d'Une Vie Sans Gluten Réussie ? »

Découvrez en exclusivité mon livre complet qui vous explique comment mettre en place avec succès et rapidité un régime sans gluten efficace. Il vous faudra à peine quelques semaines pour réapprendre à vivre sans gluten sans craindre les écarts alimentaires.

Cliquez ICI

Derniers articles publiés :